Les lieux saints à visiter au Moyen-Orient

0

Le Moyen-Orient est un endroit plein d’histoire et de religion. C’est cette partie du monde qui a en effet vu naître les 3 religions monothéistes à savoir le judaïsme, le christianisme et l’islam. Si vous comptez faire du tourisme dans cette partie du globe, voici les lieux mythiques religieux que vous devez visiter absolument.

Le mur des Lamentations

Encore appelé mur occidental, le mur des Lamentations est le plus sacré des lieux pour les Juifs. C’est à cet endroit qu’a eu lieu le sacrifice d’Isaac. C’est encore là que Salomon, fils de David, construisit un temple pour y déposer l’arche d’alliance. Ce temple fut détruit et rebâtit par un autre roi hébreu Hérode, qui fut encore détruit par l’empereur romain Titus.

A découvrir également : Pourquoi Israël a-t-il attaqué le Liban ?

Ce mur a été laissé en état par les Romains comme trophée pour qu’il rappelle à jamais leur victoire sur les Juifs. Cependant, cela représente pour les Hébreux la promesse que la maison de Dieu ne pourra jamais entièrement être détruite. Les musulmans affirment également que le prophète Mahomet aurait des liens avec ce lieu saint.

C’est donc un lieu intéressant à découvrir si vous faites un tour à Israël. Vous pourrez observer les prières et rites judaïques des pèlerins et le calme qu’ils dégagent.

Lire également : Dans quel pays est-il plus facile d'obtenir un visa ?

La coupole du Rocher

Encore appelé le Dôme du rocher, il s’agit d’une mosquée construite à l’endroit où se tenait l’ancien temple bâti par le roi Salomon. Ce chef-d’œuvre est considéré comme une merveille architecturale, artistique et historique. C’est le troisième plus important lieu saint pour les musulmans après la Mecque et la Médine.

Cet endroit fut grandement réfectionné sous le règne de l’empereur turc Soliman le magnifique. Il fit importer depuis la Turquie, plus de 50 000 magnifiques mosaïques bleues et dorées pour recouvrir la mosquée. Ce lieu qui était pendant longtemps inaccessible aux non-musulmans est désormais ouvert à tout public.

C’est donc le moment de faire un voyage inédit en découvrant un des plus anciens monuments de l’histoire de l’Islam.

Le mont des Oliviers

Le mont des Oliviers est une colline d’environ 800 mètres d’altitude située près de Jérusalem. C’est en effet un lieu saint très important pour les chrétiens. Pour eux, c’est sur cette montagne que Jésus est monté au ciel. C’est aussi sur cette montagne que le roi David pleura la mort de son fils Absalom.

Le mont des Oliviers également était utilisé comme lieu de sépulture depuis des temps très anciens. À l’époque du temple bâti par Hérode, des cérémonies pour fêter les débuts de mois s’y tenaient fréquemment. Cette colline est pleine de signification biblique et il serait vraiment dommage de passer à Jérusalem sans visiter ce lieu. De plus, la vue au sommet y est incroyable.

Le saint sépulcre

C’est l’endroit où a été crucifié Jésus-Christ. L’empereur Constantin le grand fit bâtir un sanctuaire pour y abriter son tombeau. Ce temple fut détruit en 1009 et reconstruit par l’empereur Byzantin Constantin qui ne conserva que l’édifice protégeant la tombe. Les croisés y ajoutèrent plus tard une basilique et plusieurs chapelles.

C’est aujourd’hui un lieu sobre maintenu ainsi, loin des merveilles architecturales que vous pourrez observer à la coupole du rocher. Ce lieu accueille chaque année des millions de pèlerins qui viennent se recueillir à l’endroit où a reposé le corps de Jésus après sa mort.

En dehors de ces lieux saints, le Moyen-Orient regorge d’autres endroits mythiques pour les trois religions monothéistes.

Partager.