Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pertes de sang entre les règles : quelles sont les causes et que faire  

 

Recherche rapide  

 

Pertes de sang entre les règles : quelles sont les causes et que faire 

Il faut savoir les distinguer des règles normales. Ces dernières sont dues à la desquamation de la muqueuse utérine, qui se développe sous l'action des hormones ovariennes.
En l'absence de fécondation, le taux de progestérone chute et la muqueuse s'élimine avec une petite hémorragie.

Tout bouleversement de la sécrétion hormonale est donc susceptible d'avoir des conséquences sur les règles.

Le stress, par exemple (séjour à l'étranger, divorce, deuil...), peut avancer ou reculer leur date de survenue.

Sous pilule
Lorsque la pilule contraceptive est trop faiblement dosée, de petits saignements peuvent se produire au milieu du mois.

S'ils se répètent, parlez-en à votre médecin, qui pourra vous prescrire une pilule plus dosée et surtout, vérifier l'absence d'anomalie, polype ou fibrome.

Un «oubli», même réparé le lendemain, peut également faire saigner à un moment inhabituel.

 

Avec des douleurs

Ces symptômes annoncent peut-être une infection de l'utérus (endométrite) ou des trompes (salpingite). Les saignements, plus ou moins abondants, parfois discrets (de couleur sombre), ne sont pas obligatoires.

La température peut atteindre 39-40 °C.

Les signes de l'infection sont parfois moins nets: douleur plus ou moins sourde, fièvre modérée ne dépassant pas 38°C...
Consultez votre médecin, qui confirmera le diagnostic et mettra en route un traitement antibiotique.

Pendant la grossesse
Les grossesses avec règles, qui ne sont pas exceptionnelles, ne présentent aucun caractère de gravité. Cependant, des saignements au cours de cette période doivent évoquer une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.

En général, ces pertes sanguines surviennent après un retard de règles. On observe parfois un écoulement normal se prolongeant par des saignements capricieux, le plus souvent de faible abondance et de couleur marron.

Il s'y associe des douleurs à type de coliques dans le bas-ventre, d'intensité croissante. Il s'agit d'une urgence, la grossesse se développant dans une trompe, et non dans l'utérus. Si l'on intervient trop tard, la trompe peut éclater, ce qui entraîne une hémorragie interne gravissime.

Après 40 ans
Alors que tout allait bien, vous avez parfois de petits saignements anarchiques lors de l'ovulation ou quelques jours avant les règles. Ces dernières sont en général abondantes, voire hémorragiques. Il est alors nécessaire d'explorer la cavité utérine en pratiquant une radiographie ou une hystéroscopie (à l'aide d'un appareil muni d'une optique).
Ces examens permettent souvent de découvrir un polype ou un fibrome (tumeur bénigne).
Selon les cas, le traitement est médical ou chirurgical.
A partir de 45 ans, des règles très irrégulières, accompagnées de douleurs des seins ou de brèves bouffées de chaleur, évoquent plutôt la périménopause une phase qui dure cinq ans et précède l'avènement de la ménopause.

Pas de panique: avec quelques comprimés de progestatif (dix à douze jours par mois), tout devrait rentrer dans l'ordre.

A la ménopause
Un saignement en dehors des règles survenant chez une femme de plus de 50 ans, et donc ménopausée doit faire suspecter un cancer de l'endomètre (corps de l'utérus).

Ce cancer peut se manifester, que la femme prenne ou non un traitement hormonal substitutif. Soigné rapidement, il guérit le plus souvent.

Chez les femmes jeunes, des saignements intempestifs survenant à n'importe quel moment, mais plus particulièrement après les rapports, peuvent témoigner d'un cancer du col de l'utérus à son début. La pratique régulière des frottis a pour but de dépister cette maladie qui se traite d'autant mieux qu'elle est diagnostiquée précocement.

Voir aussi ces articles de la meme categorie  

Première visite chez le gynécologue : que se passe-t-il

Quelle qu'en soit la raison, cette première consultation gynécologique est un moment de la vie très redouté en général, et c'est dommage.

Date de l'ovulation chez la femme : comment savoir et faire le calcul

Le cycle menstruel est l'objet d'une série de transformations plus ou moins marquées, plus ou moins évidente. Variations dans les taux d'hormones produites, variations de la

Mécanisme du cycle menstruel et fécondation

Les règles sont souvent source d'indisposition et de malaises par les douleurs qu'elles engendrent. Quelques explications sur les mécanismes du cycle permettent une meilleure

Pertes de sang entre les règles : quelles sont les causes et que faire

Il faut savoir les distinguer des règles normales. Ces dernières sont dues à la desquamation de la muqueuse utérine, qui se développe sous l'action des hormones ovariennes.