Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

Guide sur la finance

Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

  Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

typhus chat et chien

liens commerciaux

 

Recherche rapide  

 

typhus chat et chien

Typhus est une appellation qui recouvre un certain nombre de maladies d'origine différente selon les espèces. L'étymologie du mot typhus est grecque, le tuphos étant la prostration grave, l'un des symptômes de cette affection.

Chez les chiens
Elle est aussi appelée « leptospirose » car le germe responsable est le leptospire. C'est une maladie à allure épidémique souvent constatée dans les endroits où les rats abondent (chantiers de démolition, marécages insalubres). En effet, l'agent qui inocule le leptospire est la puce ou le pou.

 

Mais les animaux peuvent aussi se contaminer en reniflant les déjections de chiens déjà atteints, peut-être est-ce la raison pour laquelle on remarque qu'un plus grand nombre de mâles sont atteints.

L'affection revêt deux formes qui peuvent se confondre : la forme gastro-intestinale et la forme hépatorénale.

 

Dans le premier cas, la majorité des symptômes consiste en l'apparition, après une phase fébrile, de début, de vomissements et d'une diarrhée hémorragique. Si des soins attentifs ne sont pas mis en œuvre rapidement, l'animal se déshydrate, s'épuise, se prostré et peut mourir.

Les médicaments administrés seront essentiellement des antibiotiques (chloramphénicol, tétracycline), des astringents du tube digestif et des antihémorragiques (vitamine K, pectine).

La forme hépatorénale est très grave car, en général et très rapidement, s'installent des phénomènes de jaunisse et surtout d'urémie qui, intoxiquant l'animal, entraînent la mort dans un coma entrecoupé de crises nerveuses.

Dans cette deuxième forme, on utilisera également les antibiotiques mais il faudra chercher à forcer la barrière rénale et faire chuter le taux d'urée par des perfusions diverses (plasma de Quinton, glucose, sérum physiologique) associées à divers diurétiques (orthosiphon, cynara, lespénéphryl).

 

Cette maladie est trop grave pour que l'on néglige la vaccination. Celle-ci s'effectue à tout âge ; elle est souvent associée à celle de la maladie de Carré.

Deux injections à trois semaines d'intervalle et un rappel chaque année.

Chez les chats
Cette maladie est très répandue chez les félins, elle n'est pas due ici à un leptospire mais à un virus. Très grave, souvent mortelle, elle revêt deux aspects : la forme gastro-intestinale, appelée encore gastro-entérite infectieuse, et une forme sanguine appelée leucopénie infectieuse. Bien que cette maladie soit très répandue chez les jeunes, il ne faut pas oublier qu'elle cause de gros dommages chez les adultes.

 

Les chats de race comme les siamois lui paient un lourd tribut. Le typhus est très fréquent dans les refuges des sociétés protectrices, les garderies mal tenues et il sévit à l'état permanent parmi la population nombreuse de chats erratiques qui peuplent les terrains vagues des grandes cités.

 

Vomissements et diarrhée sont les symptômes qui attirent d'abord l'attention dans la première forme, mais chez le chat la déshydratation et la prostration surviennent plus rapidement que chez le chien. Dans la forme leucopénique, il s'agit d'une prostration grave, accompagnée d'un semi-coma.

 

Le poil est terne, la peau a perdu toute élasticité. La mort survient souvent dans l'un et l'autre cas, même en dépit de soins précoces. L'administration d'antibiotiques, cependant, donne quelquefois des résultats (streptomycine, kanamycine) ; dans tous les cas il est indispensable de pratiquer matin et soir des injections réhydratantes et tonicardiaques. Il existe également des sérums anti¬typhus, mais nous pensons que ces sérums ne trouvent vraiment leur utilité qu'en prévention (avant de mettre un chat en pension ou avant de le présenter à une exposition).

Il existe de nombreux vaccins, la plupart sont des virus tués, quelques-uns, récents, sont des virus vivants atténués. On peut vacciner dès l'âge de 9 semaines, des rappels sont nécessaires.

Voir aussi ces articles de la meme categorie  

Traitement de la teigne du chat

La teigne est une maladies de peau dues à des champignons, on les appelle aussi mycoses

Traitement tuberculose chez les animaux

La tuberculose est due au bacille de Koch. Elle est plus fréquente qu'on ne le croit et évolue sous une

Tumeur au niveau d'une mamelle chez les chiens

L’apparition d'une tumeur (boule) au niveau d'une mamelle est fréquente, surtout chez la

typhus chat et chien

Typhus est une appellation qui recouvre un certain nombre de maladies d'origine différente selon les