Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les traitements de sevrage tabagiques  

liens commerciaux

Recherche rapide  

 

Top News 

Depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans tous les lieux public ou constituant un lieu de travail. C’est à dire les établissements scolaires, les entreprises, les transports en commun, les hôpitaux, etc. Un délai supplémentaire est toutefois accordé aux bars, tabacs, hôtels, restaurants, casinos et discothèques (jusqu'au 1er janvier 2008).

Les contrevenants s'exposent à une amende de 68 €. Les fumeurs devront donc sortir de l'enceinte des bâtiments, ou alors esquiver les 175 000 agents habilités à verbaliser en cas d'infraction : forces de l'ordre, agents assermentés des transports collectifs, médecins inspecteurs de santé publique, ingénieurs du génie sanitaire, inspecteurs de l'action sanitaire et sociale.

Mais, s'agissant d'une question de santé publique, ces mesures répressives s'accompagnent aussi de dispositifs de prévention et d'accompagnement. Parmi ces mesures, il faut noter le remboursement d'une partie des dépenses de substituts nicotiniques aidant au sevrage tabagique. Fumeurs, si vous voulez arrêter, l'État vous aide financièrement. Avec l'augmentation constante du prix du tabac, les endroits toujours plus rares où vous pouvez fumer, c'est peut-être là l'occasion de s'arrêter définitivement.

 

Si vous êtes fumeur et que vous désirez arrêter le tabac, la première chose à faire est de vous rendre chez le médecin.

Faites-lui connaître votre volonté de cesser de fumer, afin qu'il vous délivre une ordonnance pour des substituts nicotiniques. Une fois en possession de cette ordonnance, rendez-vous chez votre pharmacien et demandez à ce qu'il vous délivre les produits prescrits.

 

Dans la mesure où le tiers-payant n'est pas accepté dans cette situation, c'est vous qui aurez à vous acquitter de la totalité de la facture. Mais n'ayez crainte, celle-ci vous sera remboursée par l’assurance maladie dans la limite de 50 € par année civile est par personne. Vous pouvez très bien répartir vos achats tout au long de l'année et dépasser la limite de remboursement. Mais dans tous les cas, vous ne serez remboursé que de 50 € au maximum. C'est au pharmacien qu'incombe la tache de faire parvenir à l'Assurance-maladie votre feuille de soin électronique. Vous n'avez donc aucune démarche administrative à accomplir.

 

En revanche, il se peut que certaines mutuelles prennent aussi en charge les traitements de sevrage tabagiques. Dans ce cas, demandez à votre pharmacien de vous fournir une feuille de soin. Remplissez-la et faites-la parvenir à votre mutuelle pour qu'elle vous rembourse.

Cependant, les médicaments de sevrage tabagique Ziban et Champix sont exclus du remboursement. En effet, ces deux produits diffèrent des substituts nicotiniques dans leur fonctionnement car ils agissent directement sur le cerveau. Mais le remboursement de ces produits est à l'étude et pourrait devenir réalité dans les prochains mois.

 

Le prix des substituts nicotiniques est libre.

Chaque pharmacien a donc le droit de les vendre au prix qu'il le veut. Ainsi, même si la moyenne se situe autour de 2,20 € le patch, on trouve des patchs vendus jusqu'à 3,80 €. À l'inverse, en cherchant un peu, il est possible d'acheter des patchs à environ 1,80 € l'unité. Ce qui fait tout de même un écart de prix de plus du double ! La durée du traitement étant variable selon l'addiction de chaque fumeur, les sommes dépensées le seront aussi. Dans la plupart des cas, ce remboursement de 50 € ne suffira pas à couvrir l'ensemble du traitement. Mais c'est tout de même une belle incitation pour arrêter de fumer. De toute façon, un patch antitabac quotidien coûte moins cher qu'un paquet de cigarettes.

 

Liste des substituts nicotiniques remboursés par rAssurance-maladie :

NICOPASS Pastille à sucer menthe, Pastille à sucer réglisse

NICOGUM Gomme menthe, Gomme réglisse menthe

NICOPATCH

NICORETTE Dispositif Transdermique, Gomme Menthe, Gomme orange NICORETTE Gomme, Inhaleur, Microtab

NICOTINELL Comprimé à sucer menthe

NICOTINELL Gomme, Gomme fraise, Gomme menthe

NICOTINELL TTS

NIQUITIN Clear

NIQUITIN Comprimé à sucer menthe fraîche

NIQUITIN Comprimé à sucer NIQUITIN Dispositif Transdermique NICOGUM Gomme menthe

Voir aussi: