Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelles sont les causes des vertiges et leur traitement

liens commerciaux

Recherche rapide  

 

Quelles sont les causes des vertiges et leur traitement

Un vertige est une sensation erronée de rotation ou de déplacement de tout ce qui nous entoure. Cette sensation provoque notamment des troubles de l'équilibre et parfois des nausées.

Les causes :

Notre équilibre corporel (qui nous permet de rester debout sans tomber) dépend de trois paires d'organes :
• Les pieds (on n'a pas besoin de baisser les yeux pour savoir si le sol est horizontal ou en pente, on le sent parfaitement).
• Les yeux (le regard nous situe par rapport à une ligne horizontale).
• Et enfin l'oreille interne.
Ces organes font parvenir en permanence des informations au cervelet sur la position et les mouvements de notre corps. Le décryptage et l'intégration de ces données permettent d'assurer l'équilibre.
Si l'un des ces organes fonctionne mal ou si le nerf qui va de l'un d'eux au cervelet ne joue plus son rôle ou, encore, si le cervelet lui-même est malade, on va voir apparaître des troubles de l'équilibre.
Les dérèglements de l'oreille interne ne sont donc pas les seules causes de vertige.

 

Schématiquement, on peut dire qu'il existe deux sortes de vertige : les grands vertiges longs et pénibles ; et les petits vertiges brefs et moins spectaculaires.

 

Le grand vertige.
La grande crise vertigineuse est assez angoissante pour celui qui l'éprouve. Elle se manifeste par une sensation erronée de déplacement rotatoire qui va provoquer une perte de l'équilibre, des nausées, des sueurs, des palpitations et parfois même des bourdonnements et une surdité. Ce vertige peut durer de quelques minutes à plusieurs jours.

 

Les causes de cette crise vertigineuse.

Le vertige apparaît lorsqu'il existe une perturbation dans les informations que l'oreille interne transmet au cervelet. Dans les cas de grands vertiges, cette perturbation peut avoir deux origines :
• Une attaque virale du nerf qui transmet les informations.
• Un trouble de la pression dans une partie de l'oreille interne. L'évolution de la maladie vertigineuse va dépendre de la cause.
Si le vertige est d'origine virale, le virus peut progressivement détruire le nerf qui relie l'oreille interne au cervelet et les vertiges seront alors très longs à disparaître.

Si le vertige est dû à un trouble de la pression dans une partie de l'oreille interne (c'est le cas pour un vertige bien connu que l'on appelle le vertige de Ménière), l'évolution de la maladie se fera par crises, à chaque fois qu'un problème de pression apparaîtra dans l'oreille.

Ces troubles de la pression peuvent être occasionnés par des déséquilibres dans le liquide de l'oreille interne ou encore par des chocs émotionnels. Ce vertige pressionnel peut durer de quelques heures à quelques jours, s'arrêter et réapparaître quelques mois ou des années plus tard.
A chaque crise, le patient peut perdre un peu de son audition, car ces poussées vont détruire progressivement des cellules auditives.

 

Traitement

Il faut d'abord placer le malade au calme, dans la pénombre, et lui prescrire des médicaments anti-vertigineux pour traiter la crise. Ensuite, tout va dépendre de la cause du vertige. Si celle-ci est virale, on ne pourra soulager le patient que par des anti-inflammatoires, en attendant la régression du virus.
Si le vertige est dû à un trouble de la pression, on pourra réduire cette hyperpression dans l'oreille interne à l'aide de certains médicaments. Il faut savoir aussi qu'un vertige disparaît toujours, même sans traitement particulier. L'organisme compense et s'adapte à la nouvelle situation.

Les causes du petit vertige, vertige bref.
Le prototype en est le « vertige paroxystique bénin ». l'oreille interne est baignée par un liquide dans lequel flottent des cils vibratiles dont l'extrémité est surmontée d'un petit caillou appelé otolithe. Il arrive parfois, à l'occasion d'un choc ou même sans raison précise, que quelques otolithes se détachent de leurs cils, flottent dans le liquide et restent en suspension avant de descendre lentement au fond du canal contenant le liquide.

Les vertiges brefs sont causés par ces petits cailloux qui vont constamment remuer les autres cils vibratiles dès que le patient tournera la tête. Ils vont envoyer alors des informations erronées vers le cervelet et les vertiges apparaîtront à chaque mouvement de tête pendant quelques secondes.

On établit le diagnostic de ce type de vertige d'après l'interrogatoire du patient et par la reproduction du vertige, en répétant les mouvements précis qui le provoquent.
L'examen clinique est normal, mais on demande généralement un bilan neurologique par mesure de sécurité.

Le traitement
Il faut dire tout de suite que c'est un trouble dont on guérit spontanément, en quelques semaines. Le vertige va diminuer tout seul d'intensité car les otolithes vont tomber au fond du liquide et finiront par se détruire. Le traitement consiste à provoquer le vertige. Pour ce faire, on pourra pratiquer une méthode « dure » ou une méthode « douce ».
• La méthode dure consiste à faire violemment le mouvement inverse de celui qui provoque le vertige. Cette manœuvre, que pratiquent les ORL et certains kinésithérapeutes, peut guérir le vertige immédiatement.

• La méthode douce est une rééducation progressive qu'effectue le patient, en provoquant lui-même le vertige.
Le but de ces deux méthodes est d'accélérer la chute des otolithes en suspension vers le fond des canaux de l'oreille interne.

Voir aussi: