Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cracher du sang : les causes

liens commerciaux

Recherche rapide  

 

Cracher du sang : les causes

Cracher un peu de sang n'est pas grave.

Tout dépend en réalité de la cause et de l'importance du saignement. Car l'hémoptysie, le nom savant de ce symptôme inquiétant, peut correspondre à de nombreuses causes, dont l'embolie pulmonaire et le cancer du poumon.

Le rejet par la bouche de sang au décours d'un effort de toux, est toujours alarmant. Le sang provient des voies aériennes situées sous les cordes vocales : trachée, bronches ou encore poumons.
Auparavant, elle s'accompagne souvent d'un goût métallique dans la bouche, d'une chaleur derrière le sternum ou encore d'une angoisse.

Attention, du sang provenant d'un saignement de nez au fond de la gorge peut toujours être expulsé par la bouche au cours d'une toux ou d'un raclement de gorge. On ne peut donc parler d'hémoptysie.

L'aspect du sang, son abondance et le cas échéant les récidives, permettent d'orienter le diagnostic.

 

Cracher quelques filets de sang rouge noyés dans une expectoration habituelle, une seule fois, correspond le plus souvent à une irritation des muqueuses tapissant "l'arbre trachéo-bronchique", comme par exemple lors d'une bronchite aiguë ou d'une pneumopathie.

Cette forme d'hémoptysie peut aussi correspondre à une petite ulcération superficielle de la muqueuse de la gorge, due aux effets traumatisants de la toux.
En revanche, on doit s'inquiéter si elle récidive souvent, surtout si l'on est fumeur. Un examen médical spécialisé (fibroscopie) est alors indispensable.

On peut également se blesser la gencive lors d'un brossage de dents.
Le sang est ensuite évacué dans les crachats.
Enfin, la présence de filets de sang peut aussi s'observer lors d'un œdème du poumon, pathologie cardiaque fréquente qui nécessite une consultation en urgence.
Fibroscopie bronchique
Hormis la sacro-sainte (et indispensable) radiographie pulmonaire, c'est bien souvent la fibroscopie qui permet de faire le diagnostic, en montrant l'origine du saignement. Rappelons qu'il s'agit d'introduire une fibre optique, sorte de caméra miniature, dans la trachée puis les bronches. Elle demeure essentielle en cas d'hémoptysie importante puisqu'elle peut permettre un geste d'urgence.

Cancer du poumon

L'hémoptysie est un symptôme habituel en cas de cancer bronchique. Cracher du sang tous les jours pendant plusieurs semaines, même en petites quantités (filets de sang), doit laisser craindre un cancer chez un fumeur à la cinquantaine, (ou ex-gros fumeur).

Embolie pulmonaire
L'embolie pulmonaire (obstruction d'une des deux artères pulmonaires par un caillot) peut s'accompagner d'une hémoptysie.
L'embolie se traduit souvent par une douleur à la base du thorax, à droite ou à gauche, et des difficultés respiratoires. Le sang est plutôt sombre, voire noirâtre. Consultez vite un médecin.

Tuberculose
Une hémoptysie peut être révélatrice d'une tuberculose... ou de sa rechute plusieurs années après. D'une façon générale, le saignement est rarement isolé. Une altération de l'état général, un amaigrissement, de la toux, une fièvre et des crachats doivent mettre la puce à l'oreille et motiver une consultation médicale.

 

Vomir du sang
Gare au vomissement sanglant ! Ce dernier, qu'on appelle aussi hématémèse, peut simuler une hémoptysie s'il s'accompagne simultanément d'une petite toux, induite par exemple par un mécanisme de fausse route. Le sang paraît être lié à la toux, alors qu'en réalité, il provient d'une pathologie de l'estomac !

Voir aussi: