Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

définition anosmie

liens commerciaux

Recherche rapide  

 

Anosmie: comment la traiter 

L’anosmie est la perte totale ou partielle (hyposmie) de l’odorat ; elle peut être aussi une cause réelle de l’épistaxis. Enfin, dans les cas extrêmes, un saignement de nez prolongé peut traduire la présence d’une tumeur. Souvent bénigne, elle se manifeste par des hémorragies minimes, mais répétées et par des douleurs ou une sensation de gêne qui traduit une obstruction. Dans ce cas, une consultation chez un médecin ORL s'impose.

 

 

La perte partielle de l’odorat est souvent due à une obstruction nasale.

Un nez bouché constitue un barrage qui empêche les substances odorantes d'aller vers les cellules olfactives, placées à l’intérieur du nez. Cela peut arriver lors d'une rhinite, de polypes ou encore d'une déviation de la cloison nasale ou d'un abus de cigarettes.

Selon les cas on prescrit un traitement contre le rhume, éventuellement des corticoïdes pour faire revenir l'odorat, ou encore une intervention chirurgicale pour redresser la cloison.

 

Lorsqu’il s'agit d'une anosmie de perception, rien ne s'oppose au passage des particules odorantes. Par contre, lorsqu'elles entrent en contact avec les cellules olfactives, ces dernières ne réagissent plus et n'envoient pas d'influx nerveux au cerveau. l'information n'est pas transmise et le décodage des odeurs ne s'effectue plus. Ces anosmies sont liées à des destructions des organes sensoriels.

 

Dans le cas d’une déviation, cela concerne la cloison nasale qui occasionne des troubles de la respiration ; l'impression de nez bouché est alors permanente. Ici encore le traumatisme peut être à l'origine du problème, mais on peut aussi naître avec une cloison déviée.

 

Il existe des familles où cette malformation est héréditaire. On peut aussi avoir reçu un choc sur le nez au moment de la naissance, ou, un peu plus tard,.

 

Il est d'ailleurs assez rare de rencontrer quelqu'un qui possède une cloison rectiligne. Et c'est en fonction du degré de gêne, plus ou moins important, que l'on va déterminer s'il est nécessaire d'opérer ou pas. Les médecins attendent de toute façon l'âge adulte, c'est-à-dire le moment où la croissance osseuse s'est arrêtée, pour intervenir. L'intervention se fait par l'intérieur du nez et ne laisse aucune trace.

Voir aussi: