Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment détecter et traiter l’otite chez l’enfant

liens commerciaux

 

Recherche rapide  

Comment détecter et traiter l’otite chez l’enfant 

L'otite est la maladie infectieuse la plus courante chez les tout-petits.

Souvent douloureuse mais rarement grave, elle ne laisse, lors qu’elle est bien traitée, aucune séquelle.

On la détecte quand l'enfant pleure, se plaint, dort mal ou se réveille la nuit. Mais parfois, une otite est indolore et peut donc passer inaperçue. C'est pourquoi il est nécessaire que le médecin examine régulièrement les tympans.

 

Cette infection qui touche l'oreille moyenne (entre le tympan et l'oreille interne) peut être d'origine virale ou bactérienne.

La première, très rare, provoque des douleurs violentes. Le tympan s'enflamme mais ne suppure pas. La seconde est la plus courante. Les oreilles, voire les yeux, sont injectés de pus. C'est la raison pour laquelle, devant des yeux qui coulent, il est indispensable d'examiner les oreilles.

 

Pour l'otite virale, il n'existe pas de thérapie curative. En revanche, on peut soulager la douleur en administrant des gouttes localement. Si cela ne suffit pas, le médecin peut choisir d'inciser la bulle formée sur le tympan. Pour l'otite bactérienne, le mal se guérit à l'aide d'antibiotiques.

 

Le problème, c'est que les microbes deviennent de plus en plus résistants à ce type de médicaments. Il est donc nécessaire d'utiliser des antibiotiques puissants et surtout très ciblés.

 

Lors d'otites récidivantes, le médecin prescrit en général des antibiotiques de manière répétée. Si cela ne suffit pas, on peut être amené à retirer les végétations. Pour les otites séreuses, en revanche, seul le temps et une stratégie variable selon les cas permettent d'en venir à bout.

vacciner l'enfant contre le pneumocoque permet de diminuer le risque d'otite et surtout d'éviter les complications dont les conséquences peuvent être mortelles. Les médecins luttent pour le rendre accessible à tous car il est encore très coûteux et non remboursa par la Sécurité sociale.

Voir aussi ces articles de la meme categorie