Portail generaliste

 

  Guide Animalier

  Guide Automobile

  Guide de Beaute

  Guide de Bricolage

  Guide de Vie de couple

  Guide sur la decoration

  Guide sante enfant

  Guide sur la finance

  Guide pour la Forme

  Guide de Grossesse

  Guide immobilier

  Infos pratiques

 Guide info-multimediat

  Guide de jardinage

  Guide de mariage

  Guide de la sante

  Guide de l'emploie

  Guide de voyage

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Difference entre sèche-linge à évacuation et à condensation 

liens commerciaux

 

Recherche rapide dans voyageslouk  

Comment choisir son sèche-linge 

On distingue les sèche-linge à évacuation ou bien à condensation.

Les sèche-linge à évacuation sont conçus pour évacuer la vapeur à l'air libre. C'est la solution toute indiquée si vous disposez d'un local approprié mais cela implique d'avoir une pièce très bien aérée car l'air saturé d'humidité a vite fait d'engendrer des phénomènes de condensation néfastes.

 

Mieux vaut donc utiliser la gaine d'évacuation fournie avec l'appareil pour rejeter la vapeur d'eau à l'extérieur via une bouche traversant le mur et comportant des ailettes empêchant les refoulements d'air froid et la pénétration des insectes. La plupart des modèles disposent de plusieurs sorties d'air, à l'arrière et sur les côtés. A vérifier au moment de l'achat pour des raisons évidentes de commodité.

 

Les sèche-linge à condensation, comme leur nom l'indique, condensent la vapeur en circuit fermé. C'est le choix idéal en appartement. C'est aussi une solution plus simple puisqu'il n'y a qu'à brancher l'appareil sur une prise électrique. Ici, l'air chaud et humide est piégé par un condenseur à air situé dans l'appareil et l'eau récupérée dans un bac spécial qu'il faut vider régulièrement, si possible après chaque programme.

 

La qualité du séchage est la même quel que soit le système mais un sèche-linge à évacuation coûte moins cher, sèche un peu plus vite et consomme un peu moins d'électricité.

Le fonctionnement peut être mécanique ou bien électronique.

Sur les appareils d'entrée de gamme la programmation est mécanique. A vous d'évaluer le temps nécessaire et de choisir la température de chauffe (élevée pour le coton, 70° C, plus douce pour les synthétiques, 50° C), le sèche-linge s'arrêtant dès qu'il est écoulé.

C'est souvent approximatif, les durées conseillées pour chaque type de textile étant rarement idéales. Concrètement il vous faudra une période d'apprentissage pour tirer le meilleur parti de votre appareil.

 

Pas de risque d'erreur en revanche avec les modèles dotés d'un microprocesseur. Dans ce cas, une sonde mesure en permanence le degré d'humidité du linge. Dès qu'il atteint le degré demandé, l'appareil s'arrête automatiquement. Il suffit donc de sélectionner un programme en fonction de la nature des fibres et du résultat souhaité.

 

C'est pratique et très souple car vous avez de nombreuses options : prêt à porter, prêt à ranger, très humide, légèrement humide, sec, etc..
Vous avez au minimum les deux options coton et synthétique, parfois une touche "jeans", "linge délicat", "textiles mélangés", voire "soie", "laine" ou "air froid".

 

Voir aussi: